Mediaterre

   

Ghana : révision des ambitions nationales en matière d'inclusion du renouvelable dans le mix énergétique


Le Ghana vient de modifier ses objectifs nationaux en matière d’insertion du renouvelable dans le mix énergétique national. En 2011, le pays s’était fixé comme objectif de produire 10% de son énergie à partir de sources renouvelables autres que l’hydroélectricité dès 2020. Il vient d’annoncer que cette échéance sera repoussée à 2030.

La principale cause de cette décision est l’excédent de production électrique auquel fait face le réseau électrique ghanéen. Le coût de cet excédent s’élève à 24 millions $ par mois pour le pays. Une facture qui pourrait grimper à 41 millions $, d’ici la fin de l’année, avec l’entrée en service des centrales électriques actuellement en construction.

Lire la suite sur Agence Ecofin

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0