Mediaterre

   

En Côte d'Ivoire, EXPADD promeut la valorisation des cabosses de cacao en biochar


Dans le cadre du projet « Promotion du biochar auprès des femmes de la coopérative SCOOP AZITCHE de Doké (Bloléquin) » initié par l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), l’association Afrique Développement Durable (A2D) et l’Université McGill, EXPADD (Experts d’Afrique pour le Développement Durable) a coordonné les travaux d’installation d’un dispositif artisanal de pyrolyse.

Ce dispositif permettra aux membres de la société coopérative AZITCHE de la sous-préfecture de DOKE de valoriser leurs cabosses de cacao (qui encombrent leurs plantations) en biochar.

Enjeux Environnementaux, économiques et communautaires

Le biochar permet l’élimination écologique des déchets agricoles; sa production s’inscrit dans une perspective d’agriculture biologique donc respectueuse de l’environnement. Cette activité a un impact majeur sur l’équilibre des écosystèmes, les conditions de production en cacao-culture ainsi que la prise de conscience écologique des populations.

La deuxième retombée du projet est d’ordre économique : en favorisant un meilleur rendement agricole, le biochar va permettre d’améliorer le revenu des femmes. La troisième retombée du projet est d’ordre communautaire : le projet renforce les liens entre les femmes de la sous -préfecture de Doké et des environs.

Dr Christophe GBOSSOU
Coordinateur EXPADD
Visitez www.expadd.org

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0