Mediaterre

Cameroun : un projet multimodal de transport financé par la Banque mondiale à hauteur de 35,5 milliards de Fcfa



  • Au cours d’une conférence de presse à Yaoundé, le 23 juillet 2014, Makhtar Diop, vice-président de la Banque mondiale, région Afrique, a révélé l’apport de l’institution financière de Bretton Woods pour le financement d’un projet multimodal de transport au Cameroun : 45,9 millions de DTS, soit 35,5 milliards de Fcfa (environ 71 millions de dollars US).

    C’est un projet qui vise à la construction des infrastructures routières et ferroviaires sur l’axe Yaoundé-Kousseri afin de faciliter le commerce intra/inter régional le long du corridor Douala (au Cameroun)-Ndjamena (au Tchad).

    Bien plus, ce projet, aux relents futuristes, viendra certainement accroître l’efficacité et l’efficience des transports multimodaux du branchement routier Mora-Maroua (Extrême-nord du pays), long de 61 kilomètres.

    Le plénipotentiaire de la Banque mondiale est en visite de travail au Cameroun, du 21 au 24 juillet 2014.

    Dans un contexte marqué par la matérialisation de l’intégration de la sous-région Afrique centrale, ce projet va raccourcir la durée des trajets, améliorer la sécurité des déplacements, réduire les coûts de transports de personnes et de marchandises.

    Et d’après Makhtar Diop, qui été reçu par le président de la République, Paul Biya, et par des ministres en charge des questions socioéconomiques du Cameroun, la Banque mondiale financera d’autres importants projets. Et le Sénégalais de renchérir, «dans un avenir proche, le Banque mondiale va soutenir financièrement et matériellement le projet du Centre d’excellence en technologie de l’information et de la communication (Cetic) du Cameroun». 

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0