Mediaterre

Saint Louis du Sénégal: Les relations psychosociales des communautés de pêcheurs avec la mer: le cas de Guet Ndar



  • Le quartier de Guet Ndar abrite la plus forte densité de population de l'Afrique et 5éme dans le monde. Ce quartier compterait plus de 25 206 habitants sur une densité de 1 491 habitants/ha d'aprés le service régional de la statistique. Il est le plus ancien quartier de Saint-Louis du Sénégal avec une forte personnalité communautaire, une socialisation uniforme très ancrée, se basant sur le travail. C'est ce qui leur a valu l'étiquette d'une population de travailleurs durs à la tâche.

    Les activités de pêche artisanal à Guet Ndar prennent place traditionnellement dans le cadre familial. C'est une communauté de pêcheurs très liée à la mer qui représente l'essence même de leur existence. Les relations psychosociale qui lient les communautés de pêcheurs de Guet Ndar à la mer sont diverses:le bien-être à vivre à côté de la mer, l'amour de la mer, l'habitude à y vivre, la cohésion sociale, le mysticisme, etc. En effet, les communautés sont habituées à vivre en bordure de mer, elles sont liées symboliquement à la mer et ressente un amour vis à vis d'elle.

    Mais comment ne pas aimer cette mer qui leur procure autant de chose à la fois. Toutes leurs activités sont liées à la mer, toute leur vie est liée à la mer, c'est elle qui leur procure la nourriture, la santé et le bien-être. En effet, un bien-être sur plusieurs plans que cela soit physique ou mental. Certains disent qu'il leur suffit juste de regarder la beauté de la mer ou d'humer l'air marin pour se sentir apaiser. Ce qui signifie que la mer a des vertues de relaxation pour ces communautés, ce qui les rendraient moins anxieux. Vivre au bord de la mer rend plus heureux! La vue sur un espace bleu réduit les effets du stress. La mer est donc bénéfique pour le moral mais aussi la santé. Parce que l'air marin aére les poumons, apaise le coeur et le bruit des vagues détend l'individu.

    Cependant, ce bient-être se transforme parfois en mal être avec la prolifération de maladies liées à la pollution de la mer et des plages. Celle-ci peut nous affecter dangereusement. Il faut renforcer la mise en place des complexes de récupération des déchets et interdire ces rejets à la mer à Guet Ndar.  En outre, les relations des communautés à la mer ne sont pas seulement liées au paysage et à l'air marin, mais aussi à l'espace. Les plages sont en effet, des lieux sportifs et de loisirs pour les populations: sur la plage, les individus s'adonnent aux jeux de football, lutte, promenade; dans la mer ils s'adonnent à la baignade. Enfin, les relations sont aussi d'ordre ludique qui procure un bien-être pour les enfants comme pour les adultes. Ces activités sportives ou ludiques sont le plus souvent faites en groupe, ce qui contribue à renforcer les liens de la communauté en particulier et la cohésion sociale en général.

    Auteure: Habibatou Diop

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0