Mediaterre

La Réunion : 3 choses à savoir sur l'éco-quartier en construction



  • Qu’est-ce qu’un éco-quartier ?

    C’est un quartier dont l’installation prend en compte les objectifs de développement durable et vise à réduire son empreinte écologique.

    Qu’est-ce qu’une smart city ?

    C’est une ville qui se sert des avantages de la technologie et de l’innovation pour utiliser les ressources de manière responsable vis-à-vis de l’environnement et en promouvant le développement durable, tout en rendant agréable la vie de ses habitants.

     

    À La Possession, un éco-quartier doublé d’une smart city sera construit d’ici 2025 afin d’associer technologie et écologie. Bien que ce nouveau quartier plein d’innovation possède des avantages tant pour l’environnement que pour la citoyenneté, trois points majeurs sont à retenir de ce projet nommé Cœur de Ville.

     

     1800 logements seront construits

     

    L’architecture de la prochaine smart city a été pensé avec les habitants afin de s’adapter à leurs goûts. La commune compte 33 000 habitants et ce projet fera en sorte qu’une bonne partie d’eux devienne des éco-citoyens car il devrait permettre d’accueillir environ 5000 habitants répartis dans 1800 logements, sur 34 hectares.

     

    Des transports écologiques

     

    L’objectif de ce projet est de rapprocher les habitants de la nature et de les encourager à la protection de la biodiversité. Ainsi, pour que les déplacements se fassent exclusivement à pied ou à vélo, toutes les commodités seront installées à quelques minutes seulement des habitations. Besoin de faire du sport ? Pas de problème, grâce aux près de sept kilomètres de promenade qui permettent de profiter de l’air frais et des joies de la nature.

    De plus, en partenariat avec la start-up Supraways, la mise en place d’un téléphérique aérien permettant de relier Moulin Joli – actuel centre de la commune - aux habitations a été évoqué.

     

    Des habitants plus proches de la nature

     

    L’objectif du projet et de préserver les ressources et de s’adapter au changement climatique. Au total, pas moins de 11 hectares d’espaces publics seront dédiés à la nature – ce qui représente 35% de la surface du centre de la ville. Jardins partagés entretenus par la population locale, plantations de 80 000 plantes dont une centaine d’espèces de plantes endémiques… L’objectif de transition écologique est lancé.[MOGED]

     

     

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0