Mediaterre

   

Les négociations internationales: accessibles aux pays en développement?


Plusieurs pays en développement, notamment des pays africains, ne peuvent se permettre de suivre les négociations internationales, telle la rencontre des Parties au Protocole de Cartagena sur la biosécurité, qui se déroulait la semaine dernière à Curitiba, au Brésil. En effet, certains pays ne peuvent défrayer les coûts impliqués par ces négociations. Un financement, tributaire des cotisations des pays développés, est prévu afin de venir en aide à ces pays. Mais les cotisations des pays développés seraient insuffisantes ou trop tardives pour répondre adéquatement aux besoins.

Cette situation est problématique pour plusieurs raisons. D’une part, la participation de tous les pays est essentielle afin d’assurer sa crédibilité au processus décisionnel par consensus qui prévaut actuellement dans ces rencontres. D’autre part, des décisions pouvant avoir des impacts importants sur les pays en développement sont prises au cours de ces négociations. Par exemple, les pourparlers sur les technologies de restriction de l’utilisation des ressources génétiques (aussi dites technologies "Terminator") concernent directement ces pays, dont plusieurs fermiers dépendent de l’échange de semences. Par ailleurs, ces difficultés de financement augurent mal pour d'autres activités reposant sur les fonds collectés à l’échelle internationale, tel le renforcement des capacités, celles de gérer les organismes génétiquement modifiés, notamment.

Parallèlement, certains pays n’ont pas les ressources leur permettant de se préparer aux rencontres ni de développer une position nationale cohérente. Une mauvaise maîtrise des enjeux ou de l'état des négociations a des conséquences similaires à celles découlant de l’absence aux négociations.

À la lumière des résultats d’une récente étude menée par l’Organisation mondiale de protection de la nature (WWF), qui montre que la protection de la biodiversité contribue à la réduction de la pauvreté, cette situation paraît particulièrement pernicieuse.
Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0