Mediaterre

   

Agriculture : les Brésiliens forment des Camerounais


Pour franchir le cap de l'agriculture de seconde génération en cours de matérialisation par le gouvernement camerounais, l'Ecole Pratique d'Agriculture de Binguela (EPAB) met ses formateurs (une vingtaine) à l'école brésilienne. Débuté ce lundi 23 septembre, le séminaire de formation mettra une dizaine de jours. Selon les formateurs brésiliens, les cours dispensés portent davantage sur l'agriculture familiale, l'usage des résidus dans la production, du compost, des bio-fertilisants ainsi que la formation soutenue dans les filières sylvo-pastorales. Indubitablement, ce séminaire de formation qui rentre dans le cadre de la coopération décentralisée Brésil-EPAB a pour objectif de renforcer les capacités techniques du personnel de l'école, sise à une trentaine de kilomètres de la capitale Yaoundé.

En effet, l'Ecole Pratique d'Agriculture de Binguela, créée en 1962 sur un  financement du Fonds Européen pour le Développement (FED) et avec l'appui du Gouvernement du Cameroun, a pour mission d'assurer la formation des producteurs, des cadres et agents des entreprises agricoles, pastorales et forestières, publiques, privées et associatives, nationales et étrangères, en vue de renforcer les capacités du secteur rural. Elle forme notamment des jeunes dans diverses techniques agropastorales: culture des bananiers-plantains, des papayes, d'orangers, de légumes et de riz ; l'élevage des poulets de chair, des porcs et des hérissons. La fabrication d'aliments complets pour bétail et l'agriculture n'est pas en reste. Le technopôle agro-alimentaire de la sous-région Afrique centrale présente également des modules de formation pour des fonctionnaires, agents retraités ou en phase de départ à la retraite.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0