Mediaterre

   

ONU : Le Nigéria affirme sa détermination à combattre la corruption, le terrorisme et les changements climatiques


Le Président du Nigéria, Muhammadu Buhari, a affirmé mardi sa détermination à continuer de lutter contre la corruption dans son pays, contre le terrorisme en Afrique et contre les changements climatiques à l'échelle mondiale.

Dans son discours devant l'Assemblée générale de l'ONU, M. Buhari a mis un accent particulier sur la lutte contre la corruption, qui sévit de manière endémique au Nigéria depuis des décennies. « Lutter contre la corruption demeure un pilier de notre administration », a-t-il dit, se félicitant du fait que ces efforts « donnent des résultats positifs, notamment la récupération d'importantes richesses détournées ».

Estimant que le monde avait « fait un pas de géant » l'an dernier en concluant l'Accord de Paris sur le climat, M. Buhari a affirmé que son pays poursuivrait ses efforts pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Dans le cadre du suivi de l’Accord de Paris sur le climat, le Nigéria est déterminé à faire ses contributions prévues déterminées au niveau national, en vue de promouvoir une économie à faible émission de carbone, a poursuivi M. Buhari.  Les conséquences négatives des changements climatiques se sont manifestées avec l’assèchement du Lac Tchad, qui menace les moyens de subsistance d’environ 30 millions d’habitants dans la région.  Il a souhaité que la communauté internationale examine le projet de réalimentation du Lac, dont le coût est estimé à 14 milliards de dollars.  Dans cet esprit, le Président a aussi appuyé l’initiative de la Grande Muraille verte pour le Sahara et le Sahel.

Communiqué de l'ONU
Lire le résumé de l'ONU
Télécharger la déclaration (an)

 

[CdP21-climat], [CdP22-climat]

[ODD2030]

Source : ONU

Photo : ONU

[agonu71]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0