BNT : Faits marquants de la 17e session de la Conférence sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction : 4 octobre 2016


La CdP 17 à la CITES a abordé la dernière ligne droite avec l'achèvement des travaux des comités. Les propositions de transferts d'inscription des populations d'éléphants d'Afrique ont été rejetées au sein du Comité I, de même que la proposition visant à permettre un commerce limité et réglementé de la corne de rhinocéros blanc. Le Comité II a adopté une augmentation de 0,24% du budget de base et deux postes supplémentaires.

COMITE I

PROPOSITIONS D'AMENDEMENTS À L'ANNEXE I ET À L'ANNEXE II: Rhinocéros blanc du Sud: Le Swaziland a présenté la proposition CoP17 Prop.7 visant à amender les annotations existantes de l'inscription du rhinocéros blanc du Sud (Ceratotherium simum simum) à l'Annexe II, en permettant un commerce limité et réglementé de la corne de rhinocéros blanc recueillie sur des spécimens après leur mort naturelle, recueillie sur des spécimens braconnés au Swaziland, et récoltée de manière non létale. Le délégué a précisé que les revenus du commerce légal seraient consacrés à soutenir la conservation et à répondre aux besoins des communautés.

L'UNION EUROPÉENNE (UE), ISRAËL, les ÉTATS-UNIS, l'INDE et le SPECIES SURVIVAL NETWORK (SSN) se sont opposés à la proposition. Le KENYA s'y est également opposé, en contestant de nombreux arguments ayant été présentés et en déclarant craindre que le commerce légal ne stimule une demande qui ne peut être satisfaite par la petite population de rhinocéros du Swaziland. L'INDONÉSIE, rejointe par le NÉPAL, le BHOUTAN et l'INDE, s'est opposée. La RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO, le JAPON, l'AFRIQUE DU SUD, le ZIMBABWE, la NAMIBIE et l'ASSOCIATION DES PROPRIÉTAIRES PRIVÉS DE RHINOCÉROS ont exprimé leur soutien.

Faisant observer que 90% des États de l'aire de répartition ont appuyé la proposition, le Swaziland a demandé que celle-ci soit soumise à un vote à bulletin secret. Lors du vote à bulletin secret, la proposition a été rejetée.

Éléphant d'Afrique: La Namibie et le Zimbabwe ont présenté les propositions CoP17 Prop.14 et CoP17 Prop.15 visant à supprimer l'annotation de l'inscription de leurs populations d'éléphants à l'Annexe II. La Namibie a plaidé pour le contrôle du commerce des produits dérivés comprenant de l'ivoire provenant de tous les spécimens, par l'intermédiaire d'un fonds d'affection spéciale visant à soutenir les programmes ruraux et les programmes de conservation...

 
Lire la suite du compte rendu du Bulletin des Négociations de la Terre
Lire le bulletin précédent

 

Source : Bulletin des Négociations de la Terre

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0