Mediaterre

Discours du Président camerounais à la COP 21: un plaidoyer pour le Bassin du Congo et le Lac Tchad



  • Dans son discours à la 21eme Session de la Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques de Paris, le Président camerounais, M. Paul Biya, a indiqué les trois priorités de son pays :

    • réduction de 32 %, à l’horizon 2035, de l’empreinte carbone par rapport à 2010 ;
    • lutte contre la désertification, élaboration d’un mécanisme pour le développement propre, gestion durable des forêts et, dans le cadre de la Commission des forêts d’Afrique Centrale, action pour une gestion concertée des forêts du bassin du Congo ;
    • gestion durable des ressources en eau, de concert avec les  pays de la sous-région, membres de la Commission du bassin du lac Tchad et de l’Autorité du bassin du Niger.

    M. Biya a lancé un appel urgent pour sauver les forêts du Bassin du Congo, second poumon de la planète, ainsi que le Lac Tchad.

    Télécharger le discours

     [CdP21-climat]

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0