Mediaterre

   

Un livre sur " l'irrigation avec des eaux usées et la santé " vient d'être publié au Québec


Le livre " l'irrigation avec des eaux usées et la santé : évaluer et atténuer les risques dans les pays à faible revenu " vient d'être publié au Québec. Ce livre, qui est une coédition des Presses de l'Université du Québec et du Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI), en collaboration avec l'Institut International de Gestion de l'Eau (International Water Management Institute, IWMI), est une traduction de Wastewater Irrigation and Health : Assessing and Mitigating Risk in Low-Income Countries, publié en 2010.

 

Comme son titre l'indique, ce livre traite des enjeux de l'évaluation des risques pour la santé de l'irrigation avec des eaux usées et de leur atténuation, dans le contexte des pays en développement. 38 auteurs et co-auteurs, experts internationaux dans le domaine, ont été mobilisés pour la rédaction de cet ouvrage.

 

Les 13 premiers chapitres abordent les thèmes suivants :

 

-    Utilisation des eaux usées, des boues et des excrétas dans les pays en développement : un aperçu ;

-   Evaluer et atténuer les risques sanitaires associés aux eaux usées dans les pays à faible revenu : une introduction ;

-     Analyse et épidémiologie des risques : les directives de 2006 de l'OMS pour l'utilisation sans risque des eaux usées en agriculture ;

-   Approches pour évaluer et établir des normes fondées sur les risques sanitaires à partir des données disponibles ;

-     Outils pour l'analyse des risques : mise à jour des directives de 2006 de l'OMS ;

-     Contraintes non pathogènes liées à l'irrigation avec les eaux usées ;

-     Analyse des risques intégrant les moyens de subsistance et les conséquences économiques de l'irrigation avec des eaux usées sur la santé ;

-   Traitement des eaux usées pour l'élimination des agents pathogènes et la conservation des éléments nutritifs : des systèmes adaptés aux pays en développement ;

-    Options à faible coût pour la réduction des pathogènes et la récupération des éléments nutritifs des boues de vidange ;

-   Mesures mises en oeuvre aux champs pour réduire les risques sanitaires microbiologiques pour les consommateurs d'une agriculture informelle irriguée avec des eaux usées ;

-     Mesures mises en oeuvre aux champs pour réduire les risques pour la santé humaine et l'environnement liés aux constituants chimiques des eaux usées ;

-  Application de l'approche à barrières multiples pour réduire les risques microbiens dans le secteur post-récolte des légumes irrigués avec des eaux usées ;

-     Analyse coût-efficacité des interventions pour réduire les maladies diarrhéiques chez les consommateurs de laitues irriguées avec des eaux usées au Ghana.

 

Ces 13 premiers chapitres nous donnent donc une idée de l'envergure de l'ouvrage et des thèmes qui y sont développés.

 

Il n'est pas surprenant que le CRDI soit associé à ce document. Le CRDI est une société d'état Canadienne qui appuie des travaux de recherche dans les pays en développement afin d'y favoriser la croissance et le développement. Le CRDI est présent dans plusieurs régions du monde.

 

Quant à l'IWMI, il est l'un des 15 Centres de Recherche Internationaux soutenus par le CGIAR (Consultative Group on International Agricultural Research), réseau d'une soixantaine d'organisations internationales et régionales, de fondations privées et de gouvernements. L'IWMI est un organisme à but non lucratif, présent en Asie et en Afrique, dont la mission est d'améliorer la gestion des terres et des ressources en eau pour l'alimentation, les moyens d'existence et l'environnement
Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0