Mediaterre

   

Douala : de la construction de la vulnérabilité à la catastrophe programmée


Par Abdel Rahofou Mounde, titulaire d’un Master en Urbanisme et Aménagement de l’Université de Yaoundé I.

Les inondations correspondent aux catastrophes les plus récurrentes dans les deux hémisphères de notre planète. Elles représentent 51 % des désastres naturels qui surviennent dans le monde (GIEC, 2007). Ces montées d’eau se produisent aussi bien dans les zones rurales que dans les milieux urbains, des pays du Sud comme ceux du Nord.

Douala, une prédisposition aux inondations


À Douala, capitale économique du Cameroun, la situation est de plus en plus alarmante. Les inondations y constituent l’essentiel des catastrophes naturelles vécues ces dix dernières années. On estime que 65  % de la population serait susceptible d’être affecté par ce phénomène. Entre 1993 et 2015, y ont été enregistrées plus de 336 inondations et les records annuels sont régulièrement battus. La moyenne annuelle du nombre d’inondations est sans cesse en progression...

Lire la suite de l'article

Source : Liaison Energie Francophonie N°109

La revue Liaison Énergie-Francophonie (LEF) vise à fournir de l’information aux différentes catégories d’acteurs du développement des pays de l’espace francophone dans les secteurs de l'énergie et de l'environnement, pour le développement durable. C’est une revue de connaissances générales, de contenu théorique, de nature vulgarisée et spécialisée, un outil de liaison et de valorisation des bonnes pratiques et de l’expertise francophone. C'est aussi un document de support aux formations et aux rencontres organisées par l’IFDD et ses partenaires.  

[LEF-IFDD]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0