Mediaterre

   

Cryohub : Un procédé révolutionnaire de stockage de l'énergie renouvelable


CryoHub est un projet européen qui vise à développer et rendre viable le potentiel d’une technologie de stockage de l’énergie par cryogénie à grande échelle, dans des entrepôts réfrigérés et des usines d’agroalimentaire.

La technologie innovante de CryoHub est basée sur le stockage de l’énergie renouvelable grâce à un liquide cryogénique (ici de l’air liquéfié). Ce projet financé par l’Union Européenne dans le cadre du « Paquet Énergie Climat 2030 ». Ce projet a pour  objectif de faire atteindre 27% d’énergie renouvelable dans la consommation européenne.

Le problème que cherche à régler cette installation est la disparité entre la demande d’énergie et la production d'énergie renouvelable qui est disparate puisque changeante en fonction du vent pour l’éolien et de la quantité de soleil pour le photovoltaïque en plus d’être difficilement stockable par des batteries « classique ». Ce procédé permet donc de rééquilibrer cet écart entre offre et demande. Le stockage de l’énergie, enjeu clé du déploiement des technologies lié au développement durable, est donc étudié au niveau européen.

Le processus comporte deux étapes :

  • Pendant une période de faible demande et de bas prix de l’énergie, de l’air servant d’agent cryogène est liquéfiée et stocké dans un réservoir isotherme. (-150°C)
  • Pendant une période de consommation accrue d’énergie, la forte demande fait remonter les prix et le gaz liquéfié est pompé et L'effet de refroidissement de l'ébullition du cryogène est utilisé pour faire tourner une turbine qui alimente le réseau électrique.

Le froid produit lors de l’utilisation de ce procédé pourrait également être utilisé en couplant sa fonction de stockage d’énergie avec une méthode de réfrigération des aliments. « Le procédé s’accompagne aussi d’une production de froid lors de l’évaporation de l’air. Ce second effet rend le système particulièrement intéressant et valorisable pour des sites industriels de type entrepôts frigorifiques ou usines de produits alimentaires qui ont besoin de produire d’importantes quantités de froid », précise Denis Leducq, ingénieur de recherche à Irstea.

Initié en 2017, ce projet a, pendant ces deux premières années, étudié la faisabilité technique d’un tel fonctionnement, en utilisant la simulation numérique afin de valider sa mise en place et de tester son intégration dans les systèmes frigorifiques.              

Toujours en phase de test pour l’instant, un prototype sera mis en place pour tester la viabilité de ce projet avant la fin 2020. Si cette technologie tient ses promesses, elle pourra balayer la problématique du stockage de l’énergie renouvelable dans les années à venir.

 

Plus d’informations sur le projet CryoHub sur leur site internet : CryoHub.eu

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0