Mediaterre

   

Eurostat communique sur la diminution des émissions de CO2 en 2018 par rapport à 2017


Eurostat estime que les émissions de dioxyde de carbone (CO2) provenant de la combustion de combustibles fossiles ont diminué de façon significative de 2,5% dans l’Union européenne (UE) en 2018 par rapport à l’année précédente. Les émissions de CO2 contribuent fortement au réchauffement de la planète et représentent environ 80% de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre dans l’UE. Elles sont influencées par des facteurs tels que les conditions climatiques, la croissance économique, la taille de la population, les transports et les activités industrielles.

Il convient de noter également que les importations et exportations de produits énergétiques ont un impact sur les émissions de CO2 dans le pays où les combustibles fossiles sont brûlés: par exemple, le charbon importé entraîne une augmentation des émissions, tandis que l'électricité importée n'a pas d’effet direct sur les émissions du pays importateur mais affecte le pays exportateur dans lequel elle a été produite.

Ces premières estimations pour 2018 des émissions de CO2 issues de la consommation d’énergie sont publiées par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne.

Plus fortes réductions des émissions de CO2 au Portugal et en Bulgarie, plus fortes hausses en Lettonie

Selon les estimations d’Eurostat, les émissions de CO2 ont diminué en 2018 dans une majorité d'États membres de l’UE, la baisse la plus élevée étant relevée au Portugal (-9,0%), suivi par la Bulgarie (-8,1%), l’Irlande (-6,8%), l'Allemagne (-5,4%), les Pays-Bas (-4,6%) et la Croatie (-4,3%). Des hausses ont été enregistrées dans huit États membres: en Lettonie ( 8,5%), devant Malte ( 6,7%), l’Estonie ( 4,5%), le Luxembourg ( 3,7%), la Pologne ( 3,5%), la Slovaquie ( 2,4%), la Finlande ( 1,9%) et la Lituanie ( 0,6%).


Source : Communiqué de presse Eurostat

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0