Mediaterre
   

Martinique : Des caribéens manifestent contre l’impérialisme et le colonialisme à Fort de France



  • dimanche 9 juillet 2006
    par Gotson Pierre


    Fort de France, 9 juil. 06 [AlterPresse] --- Quelques centaines de personnes originaires d’une douzaine de pays de la Caraibe ont manifesté ce 8 juillet à Fort de France, dans le cadre du premier Forum Social Caribéen (5-9 juillet 2006), a constaté AlterPresse.

    Portant des pancartes identifiant leur pays et scandant des slogans contre l’impérialisme et le colonialisme, des délégués de divers mouvements de la région ont défilé sans incident dans les rues de Fort de France.

    « Non à l’impérialisme, non au colonialisme, oui liberté pour les peuples », ont scandé les manifestants en Créole, Français, Espagnol et Anglais. Ils ont appelé à la solidarité dans la Caraibe. « Une meilleure Caraibe est possible », ont-ils ajouté.

    « Nous sommes ici pour dire que les peuples de la Caraibe forment une seule famille », a lancé Philippe Pierre-Charles du Comité d’initiative martiniquais. Il a plaidé contre le militarisme, l’oppression des femmes, la discrimination, l’inégalité, l’exploitation et en faveur de la fraternité entre les peuples de la Caraibe.

    Les participants ont exprimé leur solidarité avec des travailleurs de Ste-Lucie, menacés d’expulsion de la Martinique.

    Partie de la Maison des Syndicats, la manifestation a pris fin à la mairie de Fort de France où les manifestants ont été accueillis par plusieurs élus.

    Un élu de la municipalité de Fort de France, Saint-Louis Augustin, s’est exprimé au nom du maire Serge Letchimi.

    « Il est important que tous les Caribéens soient là, afin qu’ensemble nous nous sentions 6ème continent », a-t-il déclaré. « Nous aussi, Caribéens, nous voulons vivre le monde autrement », a-t-il ajouté.

    Pour sa part, Francis Carol, conseiller général d’un canton de Fort de France, a salué la réalisation de ce premier Forum Social Caribéen en Martinique, grâce à la « détermination » des organisateurs. Il a énuméré les obstacles rencontrés dans l’organisation du forum, notamment le refus des autorités françaises d’accorder des visas à des ressortissants de plusieurs pays qui souhaitaient y prendre part.

    « Comme vous avez pu le constater, ici c’est le règne du colonialisme français », a dit Carol. Le Forum va « nous permettre de renforcer notre solidarité avec la Caraibe, car il n’y a pas d’avenir pour la Martinique ‘fuera del Caribe’ (en dehors de la Caraibe) », a ajouté Francis Carol.

    D’autres activités du premier Forum Social Caribéen se poursuivent en Martinique. Elles doivent officiellement prendre fin ce 9 juillet. [gp apr 09/07/2006 10:00]



    Gotson Pierre [AlterPresse - Haiti]
    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0