Mediaterre

   

Des nouvelles sur les oiseaux migrateurs


Les échassiers migrants connus pour leur mode de vie aussi bien dans l’hémisphère Nord que dans l’hémisphère Sud ont fait l’objet d'une étude au Pérou, du 8 au 15 Novembre, par 14 pays d'Amérique dont le Pérou et le Brésil. Se déplaçant sur de grandes distances, soit plus de 30.000 kilomètres, pour leurs besoins en alimentation et pour se reproduire, les échassiers migrateurs sont considérés comme des espèces appartenant au patrimoine commun de plusieurs États. La participation de plusieurs pays est donc essentielle pour identifier les impacts de l’activité humaine sur ces oiseaux et coopérer afin de mettre en place une cartographie des habitats de ces échassiers migrateurs.

En effet, plusieurs territoires nécessaires à la vie de ces oiseaux sont des zones de production qui, de ce fait, représentent des espaces d’importance économique. Il est donc utile d’identifier les zones prioritaires aussi bien en termes de conservation que d’études scientifiques.

Si l’on considère que la population des échassiers migrateurs s’est réduite de 80% dans les dernières décennies, ces actions sont nécessaires et s’inscrivent dans un ensemble d'initiatives issues d'un ensemble de conventions internationales dans le domaine de la conservation de la biodiversité.

Sources:

Western Hemisphere Shorebird Group, Abstract Book, 7th meeting of the Western Hemisphere Shorebird Group, 11-2017, http://www.corbidi.org/uploads/4/9/8/9/49890817/libro_de_resumenes_whsgc7_web.pdf

Institut Chico Mendes sur la conservation de la biodiversité, « Aves limícolas migratórias é tema de encontro no Peru », 11-2017, http://www.icmbio.gov.br/portal/ultimas-noticias/20-geral/9302-aves-limicolas-migratorias-e-tema-de-encontro

Crédit photo: Ddouk, Pixabay, banque de photographies gratuites en ligne.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0