Mediaterre

   

Économie circulaire & solidaire : l'opportunité africaine


Par Sylvie FAUCHEUX, Professeur agrégée des universités en sciences économiques. Elle est aujourd’hui Directrice IFG de l’Executive Education et Directrice de l’Innovation Académique chez INSEEC U en France, et Martin O’CONNOR, Professeur des universités en sciences économiques à l’université Paris Saclay et Président de L’Association ePLANETe Blue.

Synthèse introductive


Le développement durable se veut un projet de société affichant de multiples solidarités à construire et à entretenir : une nouvelle vision patrimoniale de richesses écologiques et économiques liant générations présentes et futures. Cette contribution, à partir des spécificités de la transition vers l’économie circulaire, insiste sur les opportunités d’allier les ambitions de cette dernière aux préoccupations d’une économie solidaire.

L’économie verte, inclusive et durable

La croissance verte implique des activités économiques respectueuses de la richesse de notre environnement biophysique. Elle est, en quelque sorte, un pari sur le défi « win-win » permettant d’obtenir, à la fois, une performance économique au sens traditionnel (croissance annuelle du PNB national ou par tête), et, une amélioration des indicateurs de qualité environnementale. Cette croissance verte se veut aussi socialement inclusive en intégrant à la fois l’intérêt des générations futures et ceux des différentes composantes de la génération actuelle, dans l’activité économique et le partage des bénéfices. En complément des emplois « productifs », doit être prise en compte l’importance des activités d’entretien du patrimoine naturel, de services à la personne, de formation, de renforcement de la cohésion sociale. On insiste sur une solidarité envers les populations vulnérables ou défavorisées ; et sur une durabilité des résultats au fil du temps. Sur le plan écologique, cette vision repose sur une double transition :

  • La transition énergétique — le passage d’un système énergétique reposant lourdement sur l’utilisation des énergies fossiles (le pétrole, le charbon et le gaz naturel), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.
  • La transition matérielle — le passage vers l’économie circulaire, selon lequel les déchets des uns peuvent devenir la matière première des autres. Dans cette contribution, il s’agit de caractériser les dimensions énergétique et matérielle de la transition, et de tirer quelques leçons pour l’articulation des trajectoires de développement alliant particularités géographiques et culturelles...

Lire la suite de l'article

Source : Liaison Energie Francophonie N°107

La revue Liaison Énergie-Francophonie (LEF) vise à fournir de l’information aux différentes catégories d’acteurs du développement des pays de l’espace francophone dans les secteurs de l'énergie et de l'environnement, pour le développement durable. C’est une revue de connaissances générales, de contenu théorique, de nature vulgarisée et spécialisée, un outil de liaison et de valorisation des bonnes pratiques et de l’expertise francophone. C'est aussi un document de support aux formations et aux rencontres organisées par l’IFDD et ses partenaires.  

[LEF-IFDD] [ECONOCIR]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0