Mediaterre

   

La baleine noire sera toujours protégée dans les eaux de l'Atlantique en 2019


« Après une année 2017 meurtrière, Pêches et Océans Canada est maintenant convaincu de l’efficacité des mesures imposées en 2018 pour protéger les baleines noires. Aucun spécimen de l’espèce en voie de disparition n’a péri en eaux canadiennes en 2018, et des mesures de protection seront toujours appliquées en 2019 ».

En 2017, le décès de 18 baleines noires a créé une onde de choc au Canada et aux États-Unis. Parmi le nombre total de décès, il y’en avait 12 dans les eaux canadiennes. La majorité de ces décès étaient liés aux activités humaines en général et aux navires et matériels de pêches en particulier. Le gouvernement canadien avait alors pris des mesures drastiques au courant de l’année 2018. Les zones de pêche où des baleines s’aventuraient étaient systématiquement fermées. Et les pêcheurs étaient obligés de retirer leurs engins des eaux. « Environ 90 % des baleines observées en 2017 se trouvaient dans ces zones ».

C’est ainsi que « l’année 2018 s’est déroulée sans faute, ou presque, en matière de protection de la baleine noire dans les eaux de l’Atlantique Nord et du golfe du Saint-Laurent ».

Les mesures prises par le gouvernement depuis avril 2018 ont eu des conséquences sur l’industrie de la pêche qui a manifesté son mécontentement. « Le président de l’Union des pêcheurs des Maritimes, Carl Allen, avait alors plaidé pendant les manifestations qu’aucune baleine n’avait été observée à l’intérieur des zones de pêche au homard fermées à la pêche. De nombreux pêcheurs affirment que les mesures les empêchent de gagner leur vie »

Cette année encore le gouvernement compte bien poursuivre la mise en place des politiques visant à protéger cette espèce en voie de disparition.

Adam Burns reconnaît que les mesures ont eu un impact économique important, mais ajoute que le ministère a observé « une coopération exceptionnelle de la part de l’industrie des pêches. Ils ne souhaitent pas plus que n’importe qui voir leur matériel nuire aux baleines noires », assure M. Burns. Selon Adam Burns, « Pêches et Océans révise maintenant les mesures de protection pour voir s’il y a d’autres manières d’atteindre la même efficacité en réduisant l’impact sur les pêcheurs ».

Sources : Radio Canada, https://baleinesendirect.org

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0