Mediaterre

   

ONU : Les villes concentrent les défis au développement durable mais aussi les solutions


A l’occasion de la Journée mondiale des villes qui est célébrée chaque année le 31 octobre, les Nations Unies appellent à faire des municipalités les lieux de l’innovation afin de construire une vie meilleure pour les générations futures et assurer un développement urbain durable et inclusif.

Plus de la moitié des habitants de la planète (3,9 milliards de personnes) vit actuellement dans une ville. D’ici à 2050, ce sera le cas de deux personnes sur trois, estime l’ONU. L’essentiel des logements et infrastructures dont aura besoin un monde toujours plus urbanisé reste à construire et il faudra même bâtir de nouvelles villes.

« Il s’agit là d’une occasion exceptionnelle de trouver et de mettre en œuvre des solutions qui permettent de faire face à la crise climatique et d’ouvrir la voie à un avenir durable », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un message publié pour la Journée des villes.

Villes et changement climatique sont intimement liés. Au niveau mondial, les villes consomment plus des deux tiers de l’énergie et sont à l’origine de plus de 70% des émissions de CO2. Les choix qui seront faits en matière d’infrastructures urbaines dans les décennies à venir – qu’il s’agisse d’urbanisme, de rendement énergétique, de production d’énergie ou de transports – auront une incidence décisive sur les rejets de gaz à effet de serre. « C’est bien dans les villes que se décidera l’issue de la bataille du climat », a rappelé António Guterres.

Outre le changement climatique, les villes sont liées à d'autres défis mondiaux, tels que les inégalités ou les migrations. « Cela touche la plupart des gens, en particulier les plus vulnérables », a souligné Maimunah Mohd Sharif, la Directrice exécutive d’ONU Habitat.

« Continuer à gérer nos villes de la manière habituelle entraînera un réchauffement accru de la planète, de plus grandes montagnes de déchets, des agglomérations informelles en expansion, un trafic embouteillé et un étalement urbain non planifié et incontrôlable. En bref - les villes non-durables », a-t-elle prévenu. Un scénario catastrophe qui est exactement le contraire de l’Objectif de développement durable 11 qui vise à rendre les villes inclusives, plus sûres, durables et résilientes d’ici 2030.

(...)

Lire la suite

Une communication du service d'information des Nations Unies - 31/10/2019

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0