Mediaterre

   

Le sort des tortues marines d'Afrique centrale préoccupe


Cinq experts venus de l’université de Yaoundé 1 des centre de recherche tels Rastoma, Acbm Tubé Awù ou encore Ammco débattent dès ce 21 juin à la salle de conférence de l’Institut français de Yaoundé, de la conservation des tortues marines au Cameroun en Afrique centrale. Quatre espèces de tortues marines sont accueillies dans  le littoral camerounais. Il  s’agit de la  tortue  luth  (Dremochelys coriacea),  la  tortue  olivâtre  (Lepidochelys olivacea),  la  tortue  verte  (Chelonia mydas),  la  tortue  imbriquée (Eretmochelys imbricata).

Elles sont actuellement menacées d’extinction au niveau mondial. Il faut pour cela, oeuvrer auprès de la société civile pour l’amélioration des connaissances et veiller à la protection de ces espèces. Avant la fin des discussions, une idée germe déjà. celle d’assurer le suivi  quotidien  des  plages  de  l’UTO  Campo-Ma’an  pour  l’étude  de  l’écologie  de  ponte  des  tortues  olivâtres  lepidochelys olivacea, par exemple, sur les côtes. les discussions ouvertes au public s’achèvent le 3 juillet 2018.  


Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0