Mediaterre

   

L'entrepreunariat en RDC, une nouvelle tendance chez les jeunes.


Alors que le système de "j'ai l'honneur", ancienne mode qui consiste au depot des Lettres de demande d'emploi un peu partout avec espoir de toquer un jour sur la bonne porte.

Une Pratique qui n'a pas reussi à faire des preuves dans un marché de l'emploi congolais qui regroupe moins d'un dixième de poste disponible pour une demande de plusieurs dixaines de milliers de chercheurs d'emploi, avec pour conséquence de plus de 70% des chômeurs. Il a donc été recommandé aux jeunes congolais de se tourner vers l'entrepreneuriat, pour être créateur d'emploi plutot que demandeur d'emploi. Une méthode rapidement approuvée par cette jeune population vu le nombre de possibilité qu'offre un pays emergent et en quête de developpement comme la RDC.

Aujourd'hui, le jeune est prêt à innover, à développer et à moderniser certaines méthodes de travail, cependant cette population se retrouve souvent confronté à certains problèmes qui freinent directement ou indirectement leur epanouissement, notamment :

  • Le manque de formation necessaire pour se développer en autonome
  • Le manque de soutien des autorités administratives pour faciliter l'acquisition des documents neccessaires pour créer une PME
  • Le manque d'encadrement (encadreurs fiables) dans le processus de la création de son business
  • La difficulté de trouver des partenaires financiers pour soutenir leurs projets
  • Le manque de professionnalisme dans l'élaboration de leurs projets, avec pour consequence une mauvaise étude du marché, du Cahier des Charges ou encore du SWOT (Forces, Faiblesses, Opportunités et Ménaces) avant de commencer leurs activités.

Ces 5 problèmes font partie d'une liste non-exhaustive des lacunes et difficultés dont font face la jeunesse congolaise dans le processus de la création de leurs business.

L'initiative de créer des futurs entrepreneurs est surement une des meilleures solutions dans le procéssus de l'auto-suffisance et de la resposabilité des jeunes dans le processus du Développement Durable de leur pays et même de leur continent. Cependant, la méthode et le bagage nécessaire n'est pas mis à leurs disposition.

A l'heure du numérique, certaines approches allant dans le sens du marketing digital pourraient maximiser la visibilité ou renforcer la crédibilité de leurs activités.

La tâche est desormais à l'apprentissage et à l'appui aux jeunes pour leurs permettre de réaliser leurs rêves et les objectifs attendus.

Mieux planifier, pour des meilleures actions

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0