Mediaterre

   

Pollution de l'air : AIRLAB, l'incubateur de projets qui s'engage !


"Chacun a le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé". Depuis 1996, la qualité de l'air est un enjeu des politiques publiques, inscrit dans la loi FAURE comme un droit universel. Pourtant en 2015, la Commission européenne recensait 42 000 décès prématurés liés à la pollution en France. La qualité de l'air est une bataille qui se joue tant à l'échelle d'un intérieur qu'à l'extérieur. "On ne peut pas accepter que plus de 3 milliards de personnes- surtout des femmes et des enfants- continuent de respirer tous les jours des fumées mortelles émises par des fourneaux et des combustibles polluants à l'intérieur des habitations", déclarait dans un communiqué le Directeur Général de l'OMS.

Réduire l'impact environnemental des villes par habitant, tel est l'objectif fixé pour 2030, par le rapport de l'ONU portant sur la transition écologique et solidaire. L'Accord de Paris de 2015 a également fait de la gestion de la qualité de l'air, sa priorité. Cependant face au déferlement de normes appelant à maîtriser la qualité de l'air, le coût annuel de la pollution de l'air s'élevait à 101,3 milliards d'euros en France selon le rapport sénatorial de 2015.

Lancé le 20 septembre 2017 à l'occasion de la journée nationale de la qualité de l'air, AIRLAB est l'incubateur de projets qui s'inscrit dans la lutte contre la pollution de l'air.

Qu'est-ce que Airlab? Il s'agit d'un incubateur fédérant des acteurs ayant peu l'habitude de collaborer ensemble, afin d'élaborer des projets innovants ayant pour finalité d'améliorer la qualité de l'air. Acteurs institutionnels (collectivités territoriales, agences...), entreprises, représentants de la société civile, starts-ups...Airlab aide à mettre en commun leurs idées et compétences en dotant les prototypes des moyens nécessaires pour l'aboutissement des projets. Le comité stratégique évalue dans un premier temps le projet afin de quantifier son impact environnemental. Comptant aujourd'hui sur plus de 60 partenaires mettant à disposition des espaces d'expérimentation, le projet sera soumis à un test afin que le comité s'assure de la viabilité du projet.

Si l'organisme indépendant à l'origine de cette intiative répond aux enjeux sanitaires liés à la qualité de l'air, il s'agit également d'une initiative favorisant l'économie circulaire qui permet d'"aider les entreprises françaises à s'installer sur ce nouveau marché de la qualité de l'air, en expérimentant des solutions à Paris et en Ile-de-France en les valorisant au niveau national et international" explique M.Bouvier, Directeur d'Airlab.

Système de surveillance de qualité de l'air, dépollution, sensibilisation, les projets font appel à des compétences variées en lien avec la chimie, l'informatique ou encore la science du comportement pour répondre aux enjeux de demain. La plateforme permet ensuite de faire participer le public au financement des projets estampillés "Airlab" ayant réussi le test d'expérimentation.  MOGED

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0