Mediaterre

   

Tribune : "Urgence climatique : universités et Grandes écoles mobilisées aux côtés des étudiants pour la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable"


Ce lundi 8 juillet 2019, la Conférence des Grandes Écoles, la Conférence des Présidents d’Universités et la Conférences des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs, ont publiés une tribune intitulée : « Urgence climatique : université et grandes écoles mobilisées au côté des étudiants pour la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable »

Ce texte fait état de la responsabilité collective envers la jeunesse de sensibiliser aux enjeux du développement durable. Selon eux, les écoles et universités ont un devoir d’exemplarité en tant que formateur des prochains décideurs et acteurs de l’économie.

Après les manifestations étudiantes pour le climat, les scientifiques, enseignants-chercheurs et étudiants appels à un engagement collectif de l’ensemble de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation dans la lutte pour les ODD. Ils appellent notamment à une réaction rapide et importante de l’Etat quant aux problématiques soulevé par le réchauffement climatique.

Ils demandent enfin, de co-construire une stratégie entre la CGE, CPU et CDEFI pour réaliser les ODD et demandent au ministère de prendre leur responsabilité dans cette construction collective.

Un passage de la tribune :

« Nous avons une immense responsabilité envers les générations présentes et futures

Limiter le réchauffement climatique à 1,5°C et maintenir la biodiversité impliquent des changements très profonds de nos modes de production et de consommation, d’organisation des espaces urbains et des mobilités, de conception des infrastructures, d’organisation du travail dans le temps et l’espace. Nous devons réduire nos émissions de gaz à effet de serre, nos consommations d’énergie, d’eau et de matières premières, et déployer une économie circulaire à grande échelle. Nous avons une immense responsabilité collective envers les générations présentes et futures, celle d’engager, sans plus attendre, les nécessaires transformations, dont l’ambition doit être à la hauteur des enjeux.

Le rôle central de nos établissements et de la communauté des acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche doit être affirmé: par nos expertises, tant dans les sciences dites «dures», que dans les domaines technologiques ou les sciences de gestion et les sciences humaines et sociales, nous expliquons les phénomènes, mesurons leurs conséquences et proposons des solutions. Nous éclairons l’avenir. (…) »

LIRE LA SUITE EN LIGNE SUR LE SITE DE LA CGE

 

Source : le site de la Conférence des Grandes Écoles

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0