Mediaterre

   

Enquête du Club des villes et territoires cyclables : les premiers résultats


Suite à un appel adressé aux collectivités en avril 2020 concernant les initiatives d'aménagements temporaires cyclables et piétons qui ont été mises en place durant le confinement, le Club des villes et territoires cyclables a publié dans un rapport les résultats de la première des trois phases de l'étude menée par un groupement d’expert. 

L’enquête “Suivi qualitatif de la dynamique des aménagements cyclables et piétons de transition en France” a pris la forme d’un questionnaire en ligne et a recueilli les réponses de 137 collectivités territoriales. 

1er état des lieux de la dynamique de transition de mobilité 

À la lecture du rapport publié, voici les premiers éléments de synthèse : 

  • Au 3 juillet 2020 plus de 100 collectivités sont engagées dans des projets d’aménagements, bien qu’une majorité se situe encore en phase d’étude ou de déploiement
  • L’aménagement privilégié a été les bandes cyclables ainsi que le stationnement vélo pour une collectivité sur deux 
  • D’après les résultats du questionnaire, la mise en place des aménagements entre les milieux ruraux et urbains reste inégal. Il est proposé de développer la formation sur ce sujet nouveau pour les acteurs concernés (techniciens et élus) et la promotion des outils d’accompagnement techniques et financiers afin de soutenir les territoires ruraux dans cette dynamique. 
  • La période inédite aurait accéléré pour 75% des collectivités leur politique cyclable 

Le vélo : un moyen de transport résilient mais utilisé inégalement selon les territoires 

Lors de la période inédite de confinement que le territoire national a vécu cette année mais aussi auparavant lors des mouvements de grève, le vélo est apparu de plus en plus -du moins dans les milieux urbains- comme une solution de mobilité durable. Dans l’urgence de la crise sanitaire, des aménagements de transition ont été mis en place pour rendre accessible ce moyen de transport. 

D’après les conclusions du rapport :

24 millions d’euros ont été investis dans ces aménagements. Près des 3/4 des collectivités envisagent de pérenniser une partie de ces aménagements et 1/3 ont réalisé directement des aménagements durables. 

La majorité des collectivités répondantes estiment que leur politique cyclable a été accélérée face à l'urgence de la situation. Pour autant, les collectivités reconnaissent le besoin futur d’appui et d’expertise afin de développer un réseau efficace et durable.

Dans les territoires ruraux, l’usage du vélo (autrefois fort) est plus relatif et cette asymétrie de besoins explique que les politiques d’aménagement ont été moins déployées en milieu rural. 

La dynamique est donc toujours en cours, elle reste perméable à l’évolution future de la crise sanitaire et de la reprise de la mobilité intense mais devrait néanmoins rester actuelle car elle est indispensable pour répondre aux objectifs de mobilité décarbonée et durable. 

Source d'information : Site internet Club des villes et territoires cyclables - Actualités ; Illustration : pexels. 

[MOGED] 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0