Mediaterre

   

La mobilité durable d'accord, mais comment ?


L'Observatoire du Bureau Responsable, Risposte Verte en partenariat avec Ekodev vient de publier une étude sur la mobilité au travail. Celle-ci a montré l’envie des acteurs de participer à la mobilité durable. Cependant c’est une démarche difficile à mettre en œuvre.

Extrait de l’edito :

« En France, si 80 % des dirigeants et des salariés jugent (à juste titre) indispensable de renforcer la mobilité durable liée au travail, 70 % estiment la tâche compliquée ! Pourtant, avec un peu d'anticipation, d'ouverture d'esprit (la pratique du vélo n'est pas forcément limitée aux sorties du weekend), de pédagogie et de formalisation de la démarche, celle-ci n'est pas si compliquée et devient même rapidement bénéfique. Car les enjeux de mobilité sont centraux pour qui se soucie d'impacts sur l'environnement du travail de bureau. Et pour ceux qui n'agissent pas (encore) la réglementation récente aura tôt fait de les rappeler à l'urgence de la réalité. En France, 85 % de la population vit en zone urbaine alors il n'est pas étonnant que 80 % des réponses proviennent d'une population active travaillant en ville ou zone urbaine proche. Découvrez donc les résultats et, comme de nombreux commentaires le soulignent, des solutions inspirantes au travers de questions qui sont autant de pratiques écoresponsables. Bonne riposte »

Cette étude comptabilise 1336 réponses complètes et validées provenant d’organisations de taille et de secteur différents. L’étude a donc été réalisée avec soin et est représentative de la population globale ce qui lui permet d’apporter des résultats et des solutions pour la mobilité durable.

Extrait d’analyse :

« Des organisations encore trop peu mobilisées

Si les pratiques de mobilité durable concernent toutes les organisations, indépendamment de leur taille, les engagements les plus importants sont évidemment attendus des plus grandes. Pourtant, parmi celles qui emploient plus de 250 personnes, seule 1 sur 3 a formalisé sa démarche en nommant un.e responsable dédié.e et 1 sur 4 a défini et mis en œuvre un Plan De mobilité qui va la rendre efficace, pérenne et conforme à la réglementation. »

Les entreprises sont obligées de fournir un Plan de Mobilité:

"L'article 51 de la loi de transition énergétique oblige, depuis le 1er janvier 2018, les entreprises ayant plus 100 salariés sur un même site (et situé dans le périmètre d’un Plan de Déplacements Urbains) à réaliser un Plan de mobilité dédié. Une fois réalisé, ce plan doit être communiquer à l’autorité organisatrice de la mobilité sur le territoire d'implantation du site. La non-conformité réglementaire entraîne une impossibilité de bénéficier des subventions de l’ADEME et les sites concernés ne pourront pas être certifiés ISO 14 001. De plus, s'ils sont situés dans le cadre d’un Plan de Protection de l’Atmosphère, l'entreprise risque jusqu’à 15 000 € d’amende forfaitaire et 1500 € par jour de retard pour non rendu du Plan de Mobilité."

Télécharger le livre (PDF) 
Télécharger l'infographie

A propos de Riposte Verte :

« Active depuis 2006, Riposte Verte apporte aux organisations professionnelles ses expertises en matière de Rse, exploitation et utilisation durables des bâtiments et optimisation des émissions climat/carbone. Nos accompagnements visent à renforcer la formalisation de la démarche ainsi qu'à identifier et planifier le déploiement opérationnel de nouvelles actions. »

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0