Mediaterre

   

Nouveaux essais en rade de Brest pour l'hydrolienne d'Eel Energy


Une ondulation peut être source d’énergie. Eel Energy développe une hydrolienne sur ce principe, avec l’appui scientifique de l’Ifremer.

Dans les bassins du centre Ifremer Manche-Mer du Nord à Boulogne-sur-mer, la start-up Eel Energy a développé un système de production d’électricité d’un nouveau genre : l’hydrolienne à membrane ondulante. Cette technologie s’inspire du mouvement de certains poissons, comme la raie ou l’anguille, pour produire de l'électricité grâce aux courants marins. La déformation de la membrane, sous l'effet du courant, génère de l'énergie hydro cinétique, transformée en électricité grâce à des convertisseurs linéaires.

Les premiers prototypes de l’hydrolienne ont été testés en bassin dans des conditions de courant contrôlées, afin de valider des outils de calcul 3D et d’optimiser les performances de la membrane. Le projet est entré dans une nouvelle phase avec des essais en mer d’un prototype à l’échelle 1/6e (soit une dimension de 2,5 par 3 m). Pour ces essais, l’hydrolienne est fixée sur le côté d’un bateau et tractée à des vitesses atteignant 2,5m/s. Une nouvelle campagne en rade de Brest se déroulera ainsi début avril.

Communiqué de l'Ifremer

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0