Mediaterre

   

Le Nouveau-Brunswick, destination touristique de l'année 2019


Le Nouveau-Brunswick a été élu « destination touristique de l’année » par le journal Le Monde et cette nomination, notre province la doit à ses grands espaces, les forêts de pruches et d’érables à sucre et les falaises escarpées du littoral. 

Le Nouveau-Brunswick est l’une des provinces maritimes de l’est du Canada, comprenant des rivières, une forêt de pins, des montagnes et la baie de Fundy, réputée pour ses grandes marées et l’observation des baleines.

« Le journal Le Monde est un quotidien français et chaque année il établit sa sélection de voyages pour les douze mois à venir ». Notre province est à la tête du classement cette année. Le quotidien français compare même les plages du Nouveau-Brunswick aux plages de la célèbre Côte d’Azur en France.

Le tourisme au Nouveau-Brunswick est en perpétuelle croissance. Cette croissance est due à l’intérêt des non-résidents de la province parce que les résidents néo-Brunswickois préfèrent très souvent s’évader hors de la province. « Le tourisme est une activité cruciale pour les industries de la culture, du patrimoine, des arts, des loisirs et du divertissement du Nouveau-Brunswick. Cette activité contribue aussi grandement aux industries des services, notamment celles du transport et du voyage, de l’hébergement, et de la restauration. Ces industries sont liées au secteur touristique. En 2012, 30 220 employés travaillaient dans le secteur du tourisme, ce qui représente 8,6 % de la main-d’œuvre du Nouveau-Brunswick. Dans tout le Nouveau-Brunswick, en 2012, on comptait 2 929 lieux d’affaires du secteur touristique. »

Il faut noter que les dépenses touristiques profitent aussi bien au gouvernement provincial qu’aux administrations municipales du Nouveau-Brunswick. « En 2012, les recettes fiscales liées au secteur touristique étaient estimées à 99 millions de dollars pour le gouvernement provincial et à 16 millions de dollars pour les administrations municipales. Ce contexte favorise des investissements supplémentaires dans les installations culturelles et récréatives profitant aux résidents du Nouveau-Brunswick, d’une part, et procure des fonds incrémentiels pour soutenir l’éducation, les soins de santé et les autres programmes essentiels, d’autre part. »

Le Nouveau-Brunswick avec cette première place vedette pourrait avoir plus de visiteurs cette année, ce qui aiderait beaucoup l’économie de notre province qui a connu une année 2018 difficile.

Source : Le Journal de Montréal, Gouvernement du Nouveau-Brunswick

 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0