Mediaterre

   

TIC-énergies renouvelables, un binôme promu en Afrique par le Représentant-résident de l'IAI-Cameroun, Armand Claude Abanda


Dans l’objectif deformer en qualité et en quantité des femmes, des jeunes et des enfants aux technologies de l’information et de la communication (TIC) à travers l’Afrique, Armand Claude Abanda, Représentant-résident de l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun, en partenariat avec la multinationale israélienne Blue Power, promeut le binôme TIC-énergies renouvelables.

Dans la logique de mettre sur pied des ENERTIC (d’Énergies renouvelables et TIC)-pays, après le Cameroun, M. Abanda a solennellement lancé les activités d’ENERTIC-Côte d’Ivoire, le 08 avril 2019 à Abidjan.

C’était en présence d’Éric Gatterer, directeur technique de la multinationale israélienne spécialisée en énergies renouvelables Blue Power, du directeur de l’autonomisation des femmes (représentant du ministre de la Femme, de la Famille et de l’enfant de Côte d’Ivoire), du maire de Plateau, du 1er secrétaire de l’ambassade du Cameroun en Côte d’Ivoire, de Oumou Coulibaly, présidente de la plateforme interconfessionnelle des femmes de Côte d’Ivoire.

D’après le promoteur camerounais, les prochaines cibles dans la création des ENERTIC-pays à travers le continent sont le Sénégal, le Mali, le Gabon, la République centrafricaine et bien d’autres. Avec pour objectif de faire de Yaoundé, la capitale du Cameroun, le siège de cette plateforme innovante.

Toute chose qui va, à coup sûr, faire de ce pays de l’Afrique centrale, la locomotive de l’autonomisation des populations marginalisées par le numérique et les énergies éco-responsables.

Étant le fer de lance de la nation, les jeunes occupent une place de choix dans l’implémentation des ENERTIC-pays, en vue, selon le patron du Centre d’excellence technologique Paul Biya, «de garantir un réel transfert de compétences».

«Il s’agit pour nous de montrer que les énergies renouvelables sont une véritable solution pour assurer aux populations, surtout rurales, la capacité d’utiliser le numérique comme levier pour l’autonomisation des femmes et des jeunes des zones rurales», soutient le Représentant-résident de l’IAI-Cameroun.

Non sans renchérir : «Avec l’apport de la société israélienne Blue Power, nous avons aujourd’hui une chance de mettre les énergies renouvelables au service du numérique. Bien évidemment, cela va nous permettre de former encore en qualité et en quantité des femmes, des jeunes et des enfants, dans le cadre de l’Opération un Million de jeunes, d’enfant et de femmes (MIJEF) à l’horizon 2035». Plateforme parrainée par la Première Dame du Cameroun, Chantal Biya.

En marge du lancement des activités d’ENERTIC-Côte d’Ivoire, le Camerounais auteur du roman à succès ‘’Fils de prélat’’ a signé une convention de partenariat avec l’Association des femmes interconfessionnelle de Côte-d’Ivoire, .présidée par Oumou Coulibaly.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0