Mediaterre

   

Changement climatique et température mortelle pour l'être humain


Un article publié par Vincent Lucchese sur le site Usbek & Rica, en date du 12 mai 2020, relate que les conséquences du réchauffement climatique seraient apparues plutôt que ce que les climatologues avaient prévus.

En effet, l’auteur de l’article explique que des conditions de température et d’humidité n’étant pas supportable pour l’être humain, auraient été atteintes pour la première fois dans certains pays selon une étude publiée dans le Science Advances le 8 mai 2020.

Comme l’évoque l’article, l’étude a été réalisée par des chercheurs américains et britanniques. Ils ont étudié des données de stations météorologiques, concernant notamment les températures et le niveau d’humidité. Ainsi, ils se sont intéressés à la « température humide » (TW). Le seuil mortel pour l’être humain est de 35°C TW.

Un des scénarios dramatiques du réchauffement climatique évoqué dans l’article, serait qu’un tiers de la population (soit 3,5 milliards d’habitants) pourrait vivre dans des régions aussi chaudes que le Sahara de nos jours.

Pour consulter l’article complet d'Usbek & Rica : Climat : des températures invivables pour l'homme atteintes plus tôt que prévu

Pour consulter l’étude scientifique

A lire également : D’ici à 2070, un tiers de l’humanité pourrait vivre dans des endroits aussi chauds que le Sahara

Source de l’information : article du site Usbek & Rica (Vincent Lucchese) ; Illustration : Pixabay

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0