Mediaterre

   

La croissance remise en question à la CdP-23


Par Alix Ruhlmann, étudiante à la maîtrise en gestion de l’environnement à l’Université de Sherbrooke et membre de la délégation d’ENvironnement JEUnesse à la CdP-23 à Bonn

Lors de la conférence sur les changements climatiques à Bonn, des jeunes engagés ont élevé leur voix pour remettre ouvertement en question les modèles économiques qui mettent en danger leur futur. Ils proposent de lancer des processus et des mécanismes permettant de stimuler à la fois la réflexion et la recherche afin de pouvoir proposer des alternatives pertinentes et adaptées.

Le 10 novembre dernier, lors d’une conférence de presse organisée par YOUNGO – un collectif regroupant les organisations de la jeunesse – le groupe de travail sur l’atténuation des changements climatiques appelait les négociateurs à revoir la priorité accordée à la croissance économique.

Le lendemain, une action était à nouveau organisée par le même groupe de jeunes engagés et amenait les négociateurs à s’interroger sur la possibilité de maintenir à la fois le paradigme de « la croissance à tout prix » et l’impératif d’atténuer (ou réduire) les émissions de gaz à effet de serre. 

À propos de l'initiative jeunesse

L'initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques a pour objectif de sensibiliser les jeunes francophones aux changements climatiques. Elle permet également de faire connaître les actions et l’engagement de la jeunesse francophone pour lutter contre les changements climatiques sous la forme d’une série d’articles.

[IJLCC], [CdP23-climat]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0